Excursion à l'île aux Aigrettes en Maurice

L’île aux Aigrettes est une destination idéale pour se retrouver au milieu d’une nature préservée, loin des bruits de la ville et du stress. C’est un lieu naturel extraordinaire regorgeant de plantes et d’animaux endémiques.

Petite histoire de l’île aux Aigrettes

L’île aux Aigrettes est la plus grande île de la baie de Grand Port, localisée à l’est de l’île Maurice. Cet îlot de rocher calcaire, d’une étendue de 25 hectares, doit son nom aux oiseaux pêcheurs de couleur blanche aux longues pattes, dénommés aigrettes, qui ont disparu dans les années 1960. Située à 900 mètres des côtes du Mahébourg, ce superbe écrin naturel est accessible après une traversée des eaux turquoise de la baie à bord d’un ferry, d’une vedette ou d’un bateau à fond de verre.

Ancien paradis des aigrettes et des dodos mauriciens, l’île aux Aigrettes fut une base militaire de l’armée britannique au temps de la Seconde Guerre mondiale. Des canons et des petites maisons en béton encore présents dans l’île témoignent de ce passé. Elle fut par la suite transformée en centre d’élevage de cabris et de plantation d’acacias qui ont eu raison d’une bonne partie des plantes indigènes de l’île. Décrétée réserve naturelle depuis 1965, l’île aux Aigrettes est actuellement gérée par Mautitian Wildlife Foundation.

Une excursion dans l’île aux Aigrettes

Profitez d’une excursion dans l’île aux aigrettes pour découvrir une nature préservée, d’une beauté exceptionnelle. La traversée de la baie de Mahebourg en bateau à fond de verre vous permettra d’observer une multitude de poissons et de coraux évoluer dans leur habitat naturel. Des guides professionnels vous accompagneront pour une visite guidée de l’île à la découverte d’une forêt côtière d’ébéniers et de plantes très rares, telles que des orchidées, le bois de bœuf, le bois de fer, le vacoas ou le latanier bleu.

L’île est également le sanctuaire d’une faune endémique : le lézard scinque de belfair, le gecko vert phelsuma, le pigeon des Mares, le pigeon rose, le fody mauricien ou les crécerelles de la vallée de Ferney. Cette réserve naturelle abrite aussi les tortues géantes d’Aldabra. Si vous envisagez une excursion dans l’île aux Aigrettes en saison de ponte, vous aurez la chance d’apercevoir des petites tortues déambuler maladroitement sur le sable. Ne ratez pas la visite de la pépinière des plantes de l’île pour découvrir l’effort fourni par la MWF pour la reconstitution de l’habitat naturel de l’île aux Aigrettes.